Quelques traits historiques sur Cevins...

Ces quelques pages vous permettront de découvrir les grandes lignes de l'histoire générale de notre commune en s'attardant sur certains points remarquables. L'ensemble ne se veut pas exhaustif donc si vous, lecteur, vous souhaitez apporter un complément ou une correction, n'hésitez pas à contacter le webmestre du site.

Le nom de Cevins date daterait de 1774 Il s'est parfois écrit Civins, Cyvins, Cyvin, Civinum ou même Civinus. Il provient vraisemblablement du nom des nobles locaux qui par le passé se sont appelés De Civinis... Le territoire, quant à lui, était sans doute occupé dès l'antiquité avec une exploitation probable du vignoble par les Romains.

Le Château du Chagnay

Thumbnail imageThumbnail imageCe chateau situé sur la colline du calvaire daterai environ de l'an 1100 ce qui correspond à l'arrivée de la famille De Civinis. Cette noblesse a su  fixer une population paysanne pour mettre en valeur son territoire.

L'église de Cevins

 La première église du village dédiée à Saint Nicolas se trouvait sur une voie principale reliant le Piedmont à Vienne (probablement une ancienne voie romaine). Elle a été détruite par une lave torrentielle de la Gruvaz en été 1685.

Le nouvel édifice a été bâti entre mai 1687 et mai 1690 au lieu dit des cours entre deux cônes de déjection le plaçant ainsi à l'abri des crues. Plus d'un siècle plus tard, de gros travaux sont entrepris pour la consolider et la modifier :église de Cevins

- 1836 : reconstruction du clocher détruit lors de la révolution française en 1794

- 1843 : décoration et allongement de l'église de 7méglise de Cevins

- 1864 : pose du vitrail rosace

- 1884 : élévation en plein rond de la fenêtre principale et des deux fenêtres rondes au fond de l'église pour donner plus de jour au tribunes. Un vitrail y sera posé en 1900.

- 1991 : restauration des décorations et nouvel autel face au peuple.

Contrairement à d'autres églises de Savoie qui sont de style baroque (datant de la contre réforme catholique), l'église de Cevins est de style néoclassique sarde : il reprend des éléments de façades de l'antiquité tels que les clolonnes ou les frontons...

Ce type d'architecture se retrouve dans des bâtiments de culte qui ont du être reconstruits suite à des dégradations ou des catastrophes naturelles. il a été apliqué lors de l'agrandissement de 1843.

Les chapelles...

La chapelle de la Montaz serait le plus ancien édifice religieux du village. Anciennement appelée église de Notre Dame de Compassion, elle est devenue chapelle dédiée à St Aubin.

 Thumbnail image

 La chapelle Notre Dame des Neiges remplace un ensemble de trois croix qui surplombait la colline du calvaire. Elle a été achevée en Chapelle Notre Dame des Neigesaoût 1837 et bénie le 15 août 1838. Les stations du chemin de croix (une par famille ou groupe de famille) ont été construites entre 1840 et 1844.

Plus tard, en 1866, la statue a été posée après consolidation du clocher. L'escalier extérieur avec sa rampe de fer ont été posés en 1886.

Ce sanctuaire, exceptionnel en Basse Tarentaise, est entretenu grâce à la commune, au conseil général, à la paroisse et aux bénévoles.

La Fruitière


La fruitière est une fromagerie ou les éleveurs de vaches viennent apporter leur lait (le fruit de leur travail) pour le faire transformer en fromage, la meilleure façon qui ai été trouvée pour conserver le lait tout en gardant ses qualités nutritives. Le fruit commun est aussi le nom donné aufruitiere de Cevinsgroupement des éleveurs qui exploitaient les alpages

Lire la suite...