Le Lac des Cornaches


Ce site sympathique est l'un des alpages que venaient paître les vaches et les moutons de la vallée. Il se trouve sur le versant beaufortain de la rive droite de l'Isère en Tarentaise, sur le territoire communal de Cevins. Ce lac est d'ailleurs souvent répertorié dans les guides de randonnées.

Cette balade accessible à des randonneurs occasionnels (en été) trouve son intérêt dans la vue qu'on y a sur la vallée de la Tarentaise en direction d'Albertville mais surtout dans le charme de ce petit lac surplombé par une falaise rocheuse restituant incroyablement vos cris...Mais attention de ne pas effrayer les tritons qui prennent le frais près du rivage. Vous pourrez vous réfugier la nuit ou même en cas d'orage (très impressionnant avec l'écho de la falaise) dans le chalet communal.

Vous pourrez randonner en été comme en fin d'hiver, le parcours hivernal étant alors plus long.


Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

Pour se repérer : carte IGN TOP 25 3532 OT


Accès par Cevins (village entre Albertville et Moutiers)

En été


Niveau :

randonneur occasionnel

Durée :

2 heures de montée

Dénivelé :

500 mètres environ


Au chef-lieu, suivre la direction le Villard puis la direction de Bénétant. Deux kilomètres après le Villard, laissez sur votre droite la piste du Charvet et continuez tout droit. Plus tard la route se poursuit en terre. Il faudra prendre la première route à droite en direction du Planay. Une fois passés ce hameau, continuez jusqu'au bout de la piste avec la voiture cinq cent mètres plus loin. Le départ est là.

Un panneau vous indiquera la direction des Cornaches. Il s'agit, au début, d'une piste forestière relativement pentue. Arrivé sur un replat de la piste, il faudra emprunter le premier chemin qui grimpe sur la droite (il n'y en a qu'un d'ailleurs). Il vous mènera directement au lac dans un cadre forestier au début puis à travers les alpages. Après un dernier raidillon, vous êtes arrivés.


A la fin de l'hiver ou aux premières neiges d'automne, tôt le matin (raquettes)


Niveau :

randonneur confirmé

Durée :

3 heures de montée

Dénivelé :

800 mètres environ



La route d'accès est la même qu'en été mais il faut laisser sa voiture au Villard à condition d'avoir pu y accéder, la route n'est en effet pas déneigée c'est pourquoi, il vaut mieux monter en mars-avril et renoncer à marcher dans une épaisse couche de poudre (sauf si l'on part de plus bas). Sachez qu'un arrêté municipal interdit la circulation automobile sur cette route jusqu'en Avril, l'accés se fait donc à vos risques et périls.

Attention, il faut bien garer sa voiture au Villard. En effet, une avalanche printanière vient souvent s'échouer en pleine journée dans un virage un peu plus haut donc si vous avez laissé votre voiture en amont, vous risquez de devoir redescendre à pieds.

Le départ pédestre se fait sur la route en suivant la direction de Bénétant. Dès que vous voyez la route du Charvet (un panneau l'indique), continuez tout droit sur 50 m et prenez un petit chemin à droite qui monte dans la forêt vers le hameau du Planay. Au Planay, marchez sur la piste et suivez le panneau des Cornaches (vous serez alors au départ du chemin que l'on emprunte en été). Pour la suite, reportez-vous à l'itinéraire d'été avec une recommandation cependant : évitez de marcher sur les fortes pentes si la neige est molle, dans ce cas, progressez plutôt dans la forêt toute proche, idem pour la descente.