Les Ardoisières de Cevins


Les Ardoisières se trouvent sur le versant rive droite de l'Isère en Tarentaise sur le territoire communal de Cevins.

Cette balade n'est pas très difficile et elle vous étonnera sans aucun doute par les vestiges que vous trouverez à 2000 m sur ce versant dénudé.


On pourra facilement imaginer la dure vie des mineurs qui, depuis le XVIeme siècle logeaient sur place (en été) dans les bâtiments qui subsistent encore .
Le treuil permettait d'acheminer les blocs ardoisiers vers Arbine dans la vallée où ils étaient débités en ardoises.
Les ardoises de Cevins sont d'excellente qualité. Rivales de celles d'Angers, elles ont couvert le palais du Louvre. Aujourd'hui, elles ne sont plus extraites depuis 1910 à cause des difficiles conditions d'extraction.


 

Thumbnail image Thumbnail image
Thumbnail image Thumbnail image

Pour se repérer : carte IGN TOP 25 3532 OT


Accès : deux possibilités

 

Par Cevins (village entre Albertville et Moutiers)


Niveau :

randonneur occasionnel

Durée :

2 heures de montée

Dénivelé :

750 mètres environ


Au chef-lieu, suivre la direction le Villard puis Bénétant. Traverser le hameau et faire encore quelques lacets sur la piste jusqu'au croisement avec celle du Châtelard où il faut laisser la voiture.

A pied, prenez la piste du Châtelard, un chemin prend ensuite le relais. Attention, au croisement, prenez le chemin de droite en lacets réguliers qui mène aux ardoisières.

Par La Bathie


Niveau :

randonneur occasionnel

Durée :

1h30 de montée

Dénivelé :

450 mètres environ

A la Bâthie suivre la direction de Biorges et continuer la route vers les hameaux (le Fugier, le Mondon…) jusqu'à la Ravoire où la route se termine. Si vous n'avez pas de scrupules pour votre voiture, vous avez la possibilité de continuer par la piste jusqu'aux chalets de Bellachat.

A pied, il faut aller jusqu'au Col de La Bâthie (vue sur Arêches et le Mont Blanc) puis longer le versant de droite à travers les alpages en direction des ardoisières. Vous trouverez le chemin un peu plus loin.


Vous traverserez en premier les ardoisières de la Bâthie et poursuivrez votre chemin vers celles de Cevins. Attention de ne pas glisser sur le chemin.

N.B. La rando est à déconseiller en hiver à cause des risques d'avalanches. De toutes façons les routes sont fermées à basse altitude.